Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > A L'AFFICHE
 
A L'AFFICHE  Imprimer   Envoyer par mail
 


24 juin 2006 / 20h51
- Jacques Chirac célèbre le «dialogue des cultures»

lefigaro.fr (avec AP) 20 juin 2006, (Rubrique Culture)
Le président français a inauguré mardi matin le musée du Quai Branly à Paris, un bâtiment dédié aux arts premiers d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques.

Jacques Chirac a inauguré mardi matin le musée du Quai Branly, dédié aux arts premiers.

Jacques Chirac célèbre mardi la réalisation culturelle majeure de sa présidence. Arrivé peu avant 10 heures quai Branly, le chef de l’Etat a visité le musée, riche de près de 300.000 pièces issues des civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques. Cette inauguration est « un événement d'une grande portée culturelle, politique et morale », a déclaré Chirac, saluant un musée qui « est beaucoup plus qu'un musée ».

Après avoir dévoilé une plaque en présence de son épouse Bernadette et Claude Pompidou, veuve de l'ancien président, le chef de l’Etat a déclaré : « Au cœur de [cette] démarche, il y a le refus de l'ethnocentrisme, de cette prétention déraisonnable et inacceptable de l'Occident à porter, en lui seul, le destin de l'humanité ».

Le président français, amateur de ces arts et civilisations non-occidentales, symbole à ses yeux du « dialogue des cultures », a porté ce projet depuis 1995. Lors de son discours d’inauguration, Jacques Chirac a évoqué un musée qui permet de « promouvoir un autre regard, plus ouvert, plus respectueux ».

Il s'agit « de rendre hommage à des peuples auxquels, au fil des âges, l'histoire a trop souvent fait violence. Peuples brutalisés, exterminés par des conquérants avides et brutaux. Peuples humiliés et méprisés, auxquels on allait jusqu'à dénier qu'ils eussent une histoire. Peuples aujourd'hui encore souvent marginalisés, fragilisés, menacés par l'avancée inexorable de la modernité », a souligné le président, mettant en garde contre « l’emprise menaçante de l’uniformité ».

Raffarin, «un peu bouleversé»

Interrogé sur ses premières impressions, Lionel Jospin a déclaré : « Ce qui justifie ma présence ici, ce sont moins mes impressions que la part que j'ai prise » à la création de ce musée. De son côté, Jean-Pierre Raffarin s'est dit « un peu bouleversé par cette architecture puissante, originale dans Paris ». « Pour ces civilisations, l'architecture nous place à notre niveau, celui de la modestie », a-t-il commenté.

Profitant de l’occasion, l’ancien ministre de la Culture, Jack Lang, a demandé, dans une lettre au président de faire un « geste » pour empêcher l’expulsion d’enfants africains, qui sont « les descendants » des créateurs des arts premiers célébrés dans le musée.

Le public pourra découvrir vendredi ce bâtiment de 220 mètres de long posé sur pilotis, conçu par l'architecte Jean Nouvel. A un jet de pierre de la Tour Eiffel, bordant la Seine dont il est séparé par un rideau d'arbres et une palissade de verre, cette œuvre composite et colorée domine un jardin arboré d'1,8 hectare. (...)
LIRE LA SUITE:

http://www.lefigaro.fr/culture/20060620.FIG000000094_quai_branly_bien_plus_qu_un_musee.html


Haut de page Article rédigé par Y.M - Source : www.lefigaro.fr
 

- Histoire d’avenir : métissage et tolérance
Du lundi 11 au dimanche 24 avril, la 4e édition du festival Histoire d’avenir, organisé par l’association Métisse à Nantes et son collectif, reste fidèle à ces principes : “Se regarder en face, dire plus jamais ça, créer un pont entre le passé et l’avenir

- NOUS PLEURONS UN GRAND HOMME
L‘Amitié judéo-noire a appris avec beaucoup d’émotion le décès du Pape Jean Paul II, véritable pèlerin de la Paix.

- MAN TO MAN, de Regis Wargnier,
avec Joseph Fiennes, Kristin Scott Thomas... En 1870, un anthropologue écossais ramène en Europe deux pygmées qui deviendront des bêtes de foire.Pour lui, ils sont le « chaînon manquant » entre le singe et l'homme.

- "Afrique de l’Ouest regards sur… et paroles de…"
avec la Maison des Citoyens du monde . Du 1er au 24 avril, la Maison des Citoyens du Monde associe pour la 4ème édition de "Regards sur " la Compagnie du Fol Ordinaire pour co-réaliser "Afrique de l’Ouest regards sur… et paroles de…".

- Jacques Chirac célèbre le «dialogue des cultures»
lefigaro.fr (avec AP) 20 juin 2006, (Rubrique Culture)

- QUI EST RAMA YADE?
Elle est née le 13 décembre 1976 à Dakar au Sénégal, d’un père diplomate, secrétaire particulier du Président de la République sénégalaise, Léopold S. Senghor qui la sensibilise à la politique dès son plus jeune âge, et d’une mère professeur d’histoire.

- COMMUNIQUE DE PRESSE DE L'AMITIE JUDEO-NOIRE
L'amitie judeo-noire s'associe a la joie de millions d'hommes et de femmes du fait de l'election cette nuit de Barack Obama a la presidence des Etats-Unis.


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net