Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > Génocides juifs/génocides noirs
 
GÉNOCIDES JUIFS/GÉNOCIDES NOIRS  Imprimer   Envoyer par mail
 


6 décembre 2006 / 22h30
- Appel pour la Journée Internationale de solidarité avec les femmes violées au Darfour

A Paris, dimanche 10 décembre - 15h00 Place Simone De Beauvoir à Saint-Germaindes Prés (devant le Café de Flore – Paris 6ème Métro Saint-Germain des Prés
De nombreuses personnalités feront la lecture publique des témoignages de ces victimes

« Pour les femmes violées du Darfour, rompons le silence »

Aziza a dix-sept ans. Elle ne sait pas encore si elle est enceinte mais elle sait qu’elle ne se mariera sans doute jamais. Il y a un mois, alors qu’elle ramassait du bois avec six femmes, elle a été pourchassée par des cavaliers Janjaweed. L’un d’eux l’a attrapée et l’a violée, après l’avoir mordue au bras et au cou pour la « marquer ».
Des histoires comme celle d’Aziza, il y en a des centaines, des milliers au Darfour où se déroule, en silence, le premier génocide du 21ème siècle. Femmes de tous âges et aussi fillettes, au Darfour et à présent au Tchad où se poursuit l’épuration ethnique des tribus noires africaines.

Dans les environs du camp de Kalma, le plus grand camp de réfugiés du monde, le nombre des agressions sexuelles est passé de 10 par mois à 10 par jour. Chiffres horribles, chiffres froids, chiffres qui réifient les victimes.
Ici encore les femmes sont devenues des objets et le viol, l’instrument du nettoyage ethnique. « Tu portes un enfant Janjaweed », lance le violeur à sa victime. En même temps qu’on viole les femmes, on massacre leurs enfants. « Si je te laisse partir, tu vas grandir » lance, avant de l’abattre, l’assassin Janjaweed à l’enfant qui implore sa pitié.
Parce que nous savons, nous ne voulons pas nous taire.
Parce que nous devons exiger l’envoi l’immédiat de casques bleus au Darfour, en nombre suffisant, pour protéger les populations civiles, accord du Soudan ou non.
Parce que chaque minute compte,
Parce que la force des bourreaux leur vient de l’indifférence de l’opinion.
Parce que les femmes violées ne doivent pas être les victimes invisibles du 1er génocide du 21ème siècle.
Parce que se taire c’est être complice de non-assistance à personne massacrée.
Nous devons manifester notre horreur, notre indignation. Désignons les bourreaux, exigeons la justice.

Le 10 décembre, dans le monde entier, des femmes forgeront une chaîne de solidarité avec les femmes du Darfour.

Premières signataires de l’appel :
Fadela AMARA, Présidente de Ni Putes ni Soumises- Céline BALITRAN, présentatrice TV- Claude BEAU, Présidente de l’Association Mission Possible- Diagne CHANEL, Présidente du Comité Soudan - Michèle DAYRAS, Présidente de SOS Sexisme- Simone DUMOULIN, Présidente de Vigilance Soudan- Aurélie FILIPPETTI, conseillère du 5eme arrondissement de Paris- Stéphanie FUGAIN, comédienne- Francine GIROND, éditrice et journaliste- Huguette CHOMSKI MAGNIS, Présidente du Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme- Corinne LEPAGE, avocat et présidente du Cap21 – Marie-Noëlle LIENEMANN, ancienne ministre- Daniela LUMBROSO, présentatrice TV- Yasmine MODESTINE , chanteuse et comédienne - Isabelle QUENTIN LEVY, Secrétaire Générale adjointe de la LICRA- Simone RODAN, secrétaire général de MedBridge Strategy Center- Ilana SOSKIN, avocat, secrétaire national du Centre Simon Wiesenthal France- Amanda STHERS, auteur - Karine TUIL, écrivain – Françoise VERGES, historienne

MERCI DE DIFFUSER CE MESSAGE




Haut de page Article rédigé par Y.M - Source : www.urgencedarfour.com
0
 

- Kofi Annan : « Plus une seconde à perdre pour sauver le Darfour ! »
Par Kofi Annan * 19 mai 2006, (LE FIGARO) « Je compte sur le soutien de tous les Etats membres de l’ONU, notamment de ceux qui siègent au Conseil de sécurité »


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net