Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > Juifs et Noirs minoritaires en Occident
 
JUIFS ET NOIRS MINORITAIRES EN OCCIDENT  Imprimer   Envoyer par mail
 


23 avril 2007 / 00h29
- Olympique Lyonnais: Milan Baros est-il raciste ?

REUTERS Suite au comportement de l'attaquant lyonnais face à son joueur noir Stéphane Mbia, Rennes a demandé jeudi l’intervention de la Ligue de Football Professionnel (LFP)
Lyon et son attaquant refutent toute idée de racisme dans le geste incriminé et dénoncent une polémique artificielle •
Par Libération.fr (avec AFP)
LIBERATION.FR : vendredi 20 avril 2007

Rennes a demandé jeudi l’intervention de la Ligue de Football Professionnel (LFP), «choqué» par l’attitude du lyonnais Milan Baros face à son joueur noir Stéphane Mbia mercredi. Cependant, Lyon et son attaquant ont réfuté toute idée de racisme dans le geste incriminé et dénoncé une polémique artificielle.

L’incident ne figurait pas dans le rapport de l’arbitre, mais sera «évoqué jeudi prochain» lors de la session hebdomadaire de la commission de discipline de la LFP, a annoncé jeudi son président, Jacques Riolacci. «Nous rassemblons les éléments constitutifs d’un dossier. Après, on verra si on convoque» les parties prenantes, a-t-il précisé. Les règlements de la Fédération (FFF) prévoient 6 matches de suspension ferme pour un joueur ayant adopté une attitude raciste.

La polémique est née d’un différend entre Baros et Mbia dans le rond central pendant Lyon-Rennes (0-0), match en retard de la 30e journée de L1. En première période, le Tchèque s’est pincé le nez et a agité une main devant, comme pour éventer une mauvaise odeur, en s’adressant à Mbia. L’arbitre Stéphane Lannoy a appelé les deux joueurs sans leur adresser, ni à l’un ni à l’autre, d’avertissement. Le président rennais, Frédéric de Saint-Sernin, qui s’est dit «choqué» par des «images dures et brutales», a demandé à la LFP de saisir la commission de discipline.

«Oublie-moi et fais moi de l’air». Il n’a pas affirmé qu’il se fût agi d’un acte raciste mais «quand on voit les images, on s’interroge», a dit M. de Saint-Sernin, ajoutant: «Mais s’il ne s’agit que d’un geste pour chambrer, moi ça ne me satisfait pas quand même». L’attaquant tchèque de l’OL et son club ont eux nié dans un communiqué l’intention raciste prêtée au joueur et livré leur interprétation de la scène. «Milan Baros regrette et déplore l’interprétation qui a pu être faite de son geste car il n’a en aucun cas eu l’intention d’exprimer le moindre sentiment raciste», a indiqué l’OL sur son site internet.

Pointant « le marquage pour le moins serré» de Mbia sur Baros, le club a affirmé que le joueur «a simplement voulu lui exprimer ce qu’il ne sait pas dire en français: 'oublie-moi et fais-moi de l’air' ».«Il s’excuse auprès de Stéphane Mbia si son geste l’a choqué mais il l’assure de sa sincérité et de son respect», a encore précisé le club rhodanien.

La veille, après le match, le président lyonnais Jean-Michel Aulas avait lancé: «Quand on n’a rien à dire sur un match, il faut toujours trouver d’autres choses à raconter». (...)
LIRE LA SUITE:
http://www.liberation.fr/actualite/sports/248888.FR.php


Haut de page Article rédigé par Y.M - Source : liberation.fr/
 

- Fictions : une télé en blanc et blanc
Hormis quelques têtes d’affiche, les minorités visibles restent absentes des fictions françaises. Les rôles sont comptés, le ton est rarement juste. Enquête. Véronique Groussard Teleobs 23-04-05

- La Charte de la Diversité
Début 2004, dans son rapport « Les oubliés de l’égalité des chances »(1), l’Institut Montaigne lançait l’idée d’une Charte de la diversité pour encourager les entreprises à refléter dans leur effectif les diverses composantes de la société française, et à

- A Londres, le Parti travailliste risque de perdre un fief électoral en raison de la guerre en Irak
Londres, Jean-Pierre Langellier, LE MONDE, 03.05.05 Fille d'un Afro-Américain et d'une Britannique, Oona King, 37 ans, est noire et juive.

- Les grandes entreprises s'engagent contre les discriminations
Quarante grands groupes en France ont signé la "charte de la diversité" pour défendre les minorités, et notamment les personnes issues de l'immigration, au sein du monde professionnel. Réponses concrètes autour de la mi-novembre.

- Les oubliés de l’égalité des chances, Participation, pluralité, assimilation... ou repli ?
Contribution de Yazid Sabeg et Laurence Méhaignerie Janvier 2004 Institut Montaigne

- Les oubliés de l’égalité des chances, Participation, pluralité, assimilation... ou repli ?
Contribution de Yazid Sabeg et Laurence Méhaignerie Janvier 2004 Institut Montaigne


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net