Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > Juifs et Noirs minoritaires en Occident
 
JUIFS ET NOIRS MINORITAIRES EN OCCIDENT  Imprimer   Envoyer par mail
 


23 avril 2007 / 00h30
- Ligue 1. Le sacre annoncé de l'OL pollué par le geste de son attaquant, mercredi.

Milan Baros réfute toute intention raciste contre M'Bia Par Grégory SCHNEIDER LIBERATION: samedi 21 avril 2007
L'Olympique lyonnais devrait être officiellement sacré champion de France une sixième fois de suite ce week-end, peut-être dimanche à Auxerre ­ mais plus sûrement samedi, pour peu que le Toulouse FC ne s'impose pas à Rennes. Ça se passera donc un week-end d'élection, ce qui relativisera l'écho médiatique que l'OL escomptait. Encore que.
Tristesse infinie. Les images filmées mercredi après-midi, au stade Gerland, de l'attaquant lyonnais Milan Baros se bouchant le nez devant le Camerounais de Rennes Stéphane M'Bia, seul fait saillant d'un Lyon - Rennes d'une tristesse infinie (0-0 avec un seul tir cadré !), n'ont pas fini de faire parler.
M'Bia, dans le quotidien l'Equipe : «Au départ, je n'avais pas bien saisi ce qu'il faisait. La vérité, je crois qu'on l'a avec les caméras. [...] Ça me fait mal. Ça me touche. Il veut dire quoi ? Que je pue ? Que je suis une merde ? Franchement, aurait-il eu la même attitude vis-à-vis d'un Blanc ?» C'est justement la toute petite latitude dont dispose encore l'international tchèque pour limiter l'impact de ces images accablantes : plaider le caractère de cochon pour éloigner l'hypothèse d'un geste raciste. Vendredi, Baros est allé au feu : «Je ne suis pas raciste. Je n'ai rien dit de raciste à M'Bia. On s'est parlé entre nous comme cela se passe à tous les matchs. Depuis le début, on échangeait des mots qui ne sont pas très sympathiques ­ je vais te mettre des coups, ce genre-là. Je serais d'accord pour être puni si j'avais fait quelque chose, mais, là, je n'ai rien fait. Je n'ai pas à m'excuser. Je n'ai jamais dit que les Noirs sentaient mauvais.»
Nuance : il a mimé que Stéphane M'Bia sentait mauvais ; et il se trouve incidemment que M'Bia est Noir ­ c'est en tout cas ce que plaide Baros. Le Rennais ne l'a pas complètement contredit : dès jeudi, il expliquait n'avoir entendu «aucun propos raciste». Voilà pour les deux versions.
«Quatrième dimension». La Ligue se penchera jeudi sur cette sale affaire : elle devra décider s'il s'agit d'une histoire de terrain (où, faut-il le rappeler, il se dit hélas des horreurs tous les week-ends) ou d'un fait divers. D'ici là, Lyon trouvera le moyen de boucler officiellement ce sixième titre annoncé depuis la fin de l'année 2006. Mercredi, malgré un nul qui les assurait à 99 % du sacre, les joueurs ont été sifflés par leur public et se sont carapatés dans leur vestiaire sans demander leur reste. Parmi eux, Grégory Coupet gardait le sourire : «C'est la quatrième dimension.»
http://www.liberation.fr/actualite/sports/249026.FR.php


Haut de page Article rédigé par Y.M - Source : liberation.fr
 

- Fictions : une télé en blanc et blanc
Hormis quelques têtes d’affiche, les minorités visibles restent absentes des fictions françaises. Les rôles sont comptés, le ton est rarement juste. Enquête. Véronique Groussard Teleobs 23-04-05

- La Charte de la Diversité
Début 2004, dans son rapport « Les oubliés de l’égalité des chances »(1), l’Institut Montaigne lançait l’idée d’une Charte de la diversité pour encourager les entreprises à refléter dans leur effectif les diverses composantes de la société française, et à

- A Londres, le Parti travailliste risque de perdre un fief électoral en raison de la guerre en Irak
Londres, Jean-Pierre Langellier, LE MONDE, 03.05.05 Fille d'un Afro-Américain et d'une Britannique, Oona King, 37 ans, est noire et juive.

- Les grandes entreprises s'engagent contre les discriminations
Quarante grands groupes en France ont signé la "charte de la diversité" pour défendre les minorités, et notamment les personnes issues de l'immigration, au sein du monde professionnel. Réponses concrètes autour de la mi-novembre.

- Les oubliés de l’égalité des chances, Participation, pluralité, assimilation... ou repli ?
Contribution de Yazid Sabeg et Laurence Méhaignerie Janvier 2004 Institut Montaigne

- Les oubliés de l’égalité des chances, Participation, pluralité, assimilation... ou repli ?
Contribution de Yazid Sabeg et Laurence Méhaignerie Janvier 2004 Institut Montaigne


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net