Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > Juifs et Noirs minoritaires en Occident
 
JUIFS ET NOIRS MINORITAIRES EN OCCIDENT  Imprimer   Envoyer par mail
 


5 mai 2009 / 12h05
- 100 rabbins saluent Benoît XVI

Un message signé par plus de 100 rabbins sera publié sur une page du quotidien israélien Haaretz pour souhaiter la bienvenue en Israël à Benoît XVI et pour encourager le dialogue entre Juifs et Chrétiens. A ce sujet, je reproduis ci-dessous quelques extr
Rome, début mai 2009, ZENIT.org (début des extraits de la dépêche de l'agence de presse zenit.org) - Un message signé par plus de 100 rabbins (?) sera publié sur une page du quotidien israélien Haaretz pour souhaiter la bienvenue en Terre Sainte à Benoît XVI et encourager le dialogue entre juifs et chrétiens. Cette initiative vient du rabbin Jack Bemporad, directeur du Center for Interreligious Understanding (Centre pour la compréhension interreligieuse) du New Jersey et membre de l'International Foundation for Interreligious and Intercultural Education (Fondation internationale pour l'éducation interreligieuse et interculturelle, www.ifiie.org). (?) Le message des rabbins, intitulé « United in our age », s'inspire de la déclaration Nostra Aetate du Concile Vatican II, publiée le 28 octobre 1965, qui a marqué une étape importante dans les relations entre juifs et catholiques. Les rabbins citent en particulier le numéro 4 du document qui affirme : « Du fait d'un si grand patrimoine spirituel commun aux chrétiens et aux juifs, le Concile veut encourager et recommander entre eux la connaissance et l'estime mutuelles, qui naîtront surtout d'études bibliques et théologiques, ainsi que d'un dialogue fraternel ».
-
Puis s'adressant directement au pape, les rabbins explique dans leur texte : « Dans cet esprit, nous, rabbins et leaders juifs, vous souhaitons, ainsi qu'à votre mission de paix en Israël, une chaleureuse bienvenue. D'une seule et même voix, nous sommes unis dans notre engagement commun pour le dialogue interreligieux à ouvrir plus de chemins pour une meilleure compréhension, et à reconnaître et renforcer continuellement cette importante relation entre catholiques et juifs dans le monde entier. Et quel meilleur lieu pour réaffirmer cet engagement que la Terre Sainte d'Israël, un lieu sur lequel nos religions veillent comme faisant partie d'un héritage partagé ? B'shalom ».
-

Après les signatures, une note ajoute : « Pour en savoir plus sur la transformation des relations judéo catholiques, depuis la déclaration historique Nostra Aetate du XXème siècle aux ressources du XXIème siècle, visiter le Centre pour la compréhension interreligieuse sur www.faithindialogue.org ».-Le rabbin Jack Bemporad, qui a quitté l'Italie pour les Etats-Unis à l'âge de 6 ans pour échapper à l'holocauste, a été au coeur de nombreuses négociations visant à améliorer les relations entre chrétiens et juifs. En 1992, il a entre autre travaillé avec les cardinaux Johannes Willebrands et Edward I. Cassidy, en vue de l'établissement des pleines relations diplomatiques entre le Saint-Siège et l'Etat d'Israël. En 1999, il est intervenu à une conférence du Vatican sur les relations interreligieuses, prononçant un discours devant 50.000 personnes, dont le Pape Jean-Paul II, le Dalaï Lama et des autorités religieuses du monde entier. En 2003 il a été l'auteur principal de la déclaration émise au nom des religions mondiales lors d'un symposium au Vatican sur les « ressources spirituelles des religions pour la paix ». Ses efforts en faveur du dialogue interreligieux lui ont valu la remise d'un prix prestigieux, le « prix Luminosa » du mouvement des Focolari, et des prix de reconnaissance de la part d'institutions comme la Fondation Raoul Wallenberg et la Pave The Way Foundation. Actuellement Jack Bemporad est professeur d'études interreligieuses à l'Angelicum de Rome (fin des extraits de la dépêche de l'agence de presse zenit.org).-


Source : Juif.org


Haut de page Article rédigé par E.Y - Source : Juif.org
 

- Fictions : une télé en blanc et blanc
Hormis quelques têtes d’affiche, les minorités visibles restent absentes des fictions françaises. Les rôles sont comptés, le ton est rarement juste. Enquête. Véronique Groussard Teleobs 23-04-05

- La Charte de la Diversité
Début 2004, dans son rapport « Les oubliés de l’égalité des chances »(1), l’Institut Montaigne lançait l’idée d’une Charte de la diversité pour encourager les entreprises à refléter dans leur effectif les diverses composantes de la société française, et à

- A Londres, le Parti travailliste risque de perdre un fief électoral en raison de la guerre en Irak
Londres, Jean-Pierre Langellier, LE MONDE, 03.05.05 Fille d'un Afro-Américain et d'une Britannique, Oona King, 37 ans, est noire et juive.

- Les grandes entreprises s'engagent contre les discriminations
Quarante grands groupes en France ont signé la "charte de la diversité" pour défendre les minorités, et notamment les personnes issues de l'immigration, au sein du monde professionnel. Réponses concrètes autour de la mi-novembre.

- Les oubliés de l’égalité des chances, Participation, pluralité, assimilation... ou repli ?
Contribution de Yazid Sabeg et Laurence Méhaignerie Janvier 2004 Institut Montaigne

- Les oubliés de l’égalité des chances, Participation, pluralité, assimilation... ou repli ?
Contribution de Yazid Sabeg et Laurence Méhaignerie Janvier 2004 Institut Montaigne


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net