Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > Juifs et Noirs minoritaires en Occident
 
JUIFS ET NOIRS MINORITAIRES EN OCCIDENT  Imprimer   Envoyer par mail
 


24 mai 2009 / 06h11
- Le CRAN regrette que les "Etats-généraux" de l’Outre-mer se déroulent sans… le "tiers-Etat"

Communiqué de presse du CRAN (20/05/2009)
Au plus fort de la crise qui a affecté durant plusieurs semaines la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion, le CRAN avait le premier suggéré la tenue d’un « Grenelle de l’Outre-mer » afin que toutes les questions liées aux sociétés de l’Outremer soient abordées.
Au menu de ce "Grenelle" toutes les questions notamment celles liées à l’histoire des DOM devaient être posées.
Ces questions ne seront finalement pas posées lors des Etats généraux de l'Outre-mer, ce qui a motivé le refus du LKP (Guadeloupe), du collectif du 5 février (Martinique), du Cospar (Réunion) et de nombre d’organisations syndicales d'y participer.
Après des débuts critiqués, le secrétaire d’Etat à l’Outremer Yves Jego avait déclaré : « Le démarrage, c’est le démarrage d’un moteur diesel, c’est un peu lent, mais vous allez voir quand on va prendre de l’élan ! »
Mais depuis quelques jours, les élus de l’Outre-mer s'accordent pour dire, les uns après les autres, que « rien de bien ne sortira » des Etats généraux dans leur forme actuelle.
Le CRAN demande donc au gouvernement de suspendre, purement et simplement, les Etats généraux de l'Outre-mer et d’ouvrir des négociations directes avec le LKP et les autres organisations absentes, afin que ces "Etats généraux" puissent repartir sur de bonnes bases, avec cette fois-ci, la participation du "tiers Etat".
Contact :
Patrick Lozès
Président du CRAN
Tél : 0870 28 47 07
E-mail : contact@lecran.org


Haut de page Article rédigé par E.Y - Source : lecran.org
 

- Fictions : une télé en blanc et blanc
Hormis quelques têtes d’affiche, les minorités visibles restent absentes des fictions françaises. Les rôles sont comptés, le ton est rarement juste. Enquête. Véronique Groussard Teleobs 23-04-05

- La Charte de la Diversité
Début 2004, dans son rapport « Les oubliés de l’égalité des chances »(1), l’Institut Montaigne lançait l’idée d’une Charte de la diversité pour encourager les entreprises à refléter dans leur effectif les diverses composantes de la société française, et à

- A Londres, le Parti travailliste risque de perdre un fief électoral en raison de la guerre en Irak
Londres, Jean-Pierre Langellier, LE MONDE, 03.05.05 Fille d'un Afro-Américain et d'une Britannique, Oona King, 37 ans, est noire et juive.

- Les grandes entreprises s'engagent contre les discriminations
Quarante grands groupes en France ont signé la "charte de la diversité" pour défendre les minorités, et notamment les personnes issues de l'immigration, au sein du monde professionnel. Réponses concrètes autour de la mi-novembre.

- Les oubliés de l’égalité des chances, Participation, pluralité, assimilation... ou repli ?
Contribution de Yazid Sabeg et Laurence Méhaignerie Janvier 2004 Institut Montaigne

- Les oubliés de l’égalité des chances, Participation, pluralité, assimilation... ou repli ?
Contribution de Yazid Sabeg et Laurence Méhaignerie Janvier 2004 Institut Montaigne


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net