Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > Peuples en esclavage
 
PEUPLES EN ESCLAVAGE  Imprimer   Envoyer par mail
 


19 janvier 2005 / 01h02
- L' Islam et l' esclavage

Les textes ci-dessous ont une authenticité ne peut être mise en doute, et cela pour deux raisons. La première est qu' il sera très aisé à chacun de se procurer le Coran et, malgré les "problèmes de traduction" de confronter sa version avec celle reprise i
En cas de doute, il est toujours loisible d' apprendre l' arabe et de relire (compteur Geiger pour carbone 14 en main) les textes divins, tels que reproduits sur des morceaux de pierre ou de peaux de bêtes. Tout mollah de base ou recteur de mosquée le confirmera. La deuxième raison est qu' il n'est pas possible de se tromper sur l' origine des ces écrits, pas plus que de confondre, même de loin ou affublé d'une vue très médiocre un Kandinsky et une affiche de propagande soviétique. Ce style est inimitable, puisque divin, ou paradivin, en ce qui concerne les quelques hadiths (dires du Prophète P.S.L.) en anglais au bas de cette page.Les hadiths sont particulièrement intéressants, car ils sont la deuxième source à laquelle s'étanche la foi musulmane. Leur côté encore plus apocryphe que le Coran ne les rend cependant pas dénués d'intérêt, bien au contraire, ils "complètent" le texte divin, à qui il arrive, curieusement, d' être lacunaire ou contradictoire, alors que sa perfection ne devrait laisser place à aucune atroce interrogation pour un honnête musulman. Nous n'en avons présenté qu'un faible partie. Pour les accros de ce genre, se rapporter à : http://cwis.usc.edu/dept/MSA/fundamentals/hadithsunnah/bukhari/046.sbt.html afin de questionner les gestionnaires du site sur la véracité de la chose.Nous conseillerons au lecteur de se reporter à notre Livre d' Or et à notre Groupe de discussion pour voir comme cette interrogation est traitée par nos fidèles (sans rire) lecteurs, en espérant que l'un d' eux nous éclairera avec que nous ne soyons définitivement promis de griller en enfer, comme il est écrit et comme nous le souhaitent certains visiteurs pleins de sollicitude.Les lignes qui suivent ont été choisies (parmi bien d' autres du même accabit), afin de montrer comment Mahomet (P.S.L.), et par voie de conséquence, Allah, s' accommode fort bien de l' esclavage, qui semble être une condition normale en Islam. La porte de sortie étant la conversion forcée à la loi d' Allah, et en toute logique la mort en cas de reniement secondaire. On trouvera toujours un verset isolé à nous opposer, mais le Coran est contradictoire (!) dans ces versets, comme en conviennent eux-mêmes les plus chauds partisans de cette religion tolérante et féministe, en texte et en actes. Néanmoins, les successeurs de l' Apôtre ont bien vu le parti qu'ils pouvaient tirer, en ajoutant hadith sur hadith en faveur de libérations-conversions, au risque même de contredire l' esprit des versets coraniques.Nécessité fait Loi, Mahomet (P.S.L.) a plus d'une fois bénéficié de révélations divines bien propices...




CORAN
S.2 V.221. Et n'épousez pas les femmes associatrices § tant qu'elles n'auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu'une associatrice, même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'épouses aux associateurs tant qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu'un associateur même s'il vous enchante. Car ceux-là [les associateurs] invitent au Feu; tandis qu'Allah invite, de part Sa Grâce, au Paradis et au pardon. Et Il expose aux gens Ses enseignementsafin qu'ils se souviennent !
S.4 V.3. Et si vous craignez de n'être pas justes envers les orphelins, ...Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d'injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille).
S V.36. Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Allah n'aime pas, en vérité, le présomptueux, l'arrogant
S.8 V.51. Cela (le châtiment), pour ce que vos mains ont accompli.» Et Allah n'est point injuste envers les esclaves.
S.58 V.3. Ceux qui comparent leurs femmes au dos de leurs mères, puis reviennent sur ce qu'ils ont dit, doivent affranchir un esclave avant d'avoir aucun contact [conjugal] avec leur femme. C'est ce dont on vous exhorte. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
S.24 V31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants (délicieux N.D.L.R.), ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès
S.24 V.33. Et que ceux qui n'ont pas de quoi se marier, cherchent à rester chastes jusqu'à ce qu'Allah les enrichisse par Sa grâce. Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d'affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens d'Allah qu'Il vous a accordés. Et dans votre recherche des profits passagers de la vie présente, ne contraignez pas vos femmes esclaves à la prostitution, si elles veulent rester chastes . Si on les y contraint, Allah leur accorde après qu'elles aient été contraintes, Son pardon et Sa miséricorde.


HADITHS

Translation of Sahih Bukhari, Book 46: Manumission of Slaves Volume 3, Book 46, Number 693: Narrated Abu Huraira: The Prophet said, "Whoever frees a Muslim slave, Allah will save all the parts of his body from the (Hell) Fire as he has freed the body-parts of the slave." Said bin Marjana said that he narrated that Hadith to 'Ali bin Al-Husain and he freed his slave for whom 'Abdullah bin Ja'far had offered him ten thousand Dirhams or one-thousand Dinars.
Volume 3, Book 46, Number 695: Narrated Asma' bint Abu Bakr: The Prophet ordered us to free slaves at the time of solar eclipses.
Volume 3, Book 46, Number 697:Narrated Ibn 'Umar: The Prophet said, "Whoever manumits a slave owned by two masters, should manumit him completely (not partially) if he is rich after having its price evaluated."
Volume 3, Book 46, Number 698: Narrated 'Abdullah bin 'Umar: Allah's Apostle said, "Whoever frees his share of a common slave and he has sufficient money to free him completely, should let its price be estimated by a just man and give his partners the price of their shares and manumit the slave; otherwise (i.e. if he has not sufficient money) he manumits the slave partially."
Volume 3, Book 46, Number 694: Narrated Abu Dhar: I asked the Prophet, "What is the best deed?" He replied, "To believe in Allah and to fight for His Cause." I then asked, "What is the best kind of manumission (of slaves)?" He replied, "The manumission of the most expensive slave and the most beloved by his master." I said, "If I cannot afford to do that?" He said, "Help the weak or do good for a person who cannot work for himself." I said, "If I cannot do that?" He said, "Refrain from harming others for this will be regarded as a charitable deed for your own good."
Volume 3, Book 46, Number 701: Narrated Ibn 'Umar: The Prophet said, "He who manumits his share of a slave and has money sufficient to free the remaining portion of that slave's price (justly estimated) then he should manumit him (by giving the rest of his price to the other co-owners)." Nafi' added, "Otherwise the slave is partially free." Aiyub is not sure whether the last statement was said by Nafi' or it was a part of the Hadith.
Volume 3, Book 46, Number 701: Narrated Ibn 'Umar: The Prophet said, "He who manumits his share of a slave and has money sufficient to free the remaining portion of that slave's price (justly estimated) then he should manumit him (by giving the rest of his price to the other co-owners)." Nafi' added, "Otherwise the slave is partially free." Aiyub is not sure whether the last statement was said by Nafi' or it was a part of the Hadith.
Volume 3, Book 46, Number 702: Narrated Ibn 'Umar: That he used to give his verdict regarding the male or female slaves owned by more than one master, one of whom may manumit his share of the slave. Ibn 'Umar used to say in such a case, "The manumitted should manumit the slave completely if he has sufficient money to pay the rest of the price of that slave (which is to be justly estimated) and the other share-holders are to take the price of their shares and the slave is freed (released from slavery)." Ibn 'Umar narrated this verdict from the Prophet.





Haut de page Article rédigé par E.Y
 

- Marche silencieuse le 9 Mai à Nantes
05/05/2006 Le Collectif « Marche des Esclaves » vous invite "en tenue d'esclaves"

- Un Mémorial à l’abolition de l’esclavage a Nantes en 2006
Un mémorial à l’abolition de l’esclavage ouvrira au public à la fin 2006, sous la forme d’un cheminement méditatif sur et sous le quai de la Fosse. Une passerelle en bois sera aménagé sous le quai avec des textes inscrits sur des parois en verre. Lors du

- ESCLAVES NOIRS EN MEDITERRANEE
Jean-Michel DEVEAU Texte intégral


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net