Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > A L'AFFICHE
 
A L'AFFICHE  Imprimer   Envoyer par mail
 


13 décembre 2010 / 17h13
- 8 000 Falashmouras d’Ethiopie autorisés à immigrer en Israël

Par RFI, Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul
Le gouvernement israélien a décidé, dimanche 14 novembre 2010, que quelque 8 000 Falashmouras éthiopiens pourront immigrer en Israël durant les quatre prochaines années. Cette population, descendante des juifs, est actuellement regroupée dans des camps, en Ethiopie, dans des conditions déplorables selon le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu.

Converti de force au christianisme au XIXème siècle, les Falashmouras sont les descendants d’une communauté de juifs d’Ethiopie. En tout, quelque 8 000 personnes, considérées comme des ayant-droits à l’immigration en Israël, qui sont regroupées dans des camps de transit de l’agence juive en Ethiopie, dans la région de Gondar.

Après des années de tergiversations, le gouvernement israélien vient donc de décider de permettre leur immigration au cours des quatre prochaines années. « Nous avons le devoir moral, en tant que juifs et peuple d’Israël, de trouver une solution à ce problème », a déclaré le Premier ministre Benyamin Netanyahu.

600 Falashmouras seront amenés en Israël dans les prochains mois. Le rythme des arrivées sera ensuite fixé à 200 par mois, durant les trois prochaines années. Le plan prévoit également la fermeture des camps où cette population est regroupée.

A l’issue de ce processus, aucun autre membre de la communauté ne sera autorisé à immigrer, sauf dans le cas d’exception humanitaire. A leur arrivée en Israël, ils devront se plier aux exigences du rabbinat et se convertir au judaïsme.

Actuellement, plus de 120 000 juifs éthiopiens vivent en Israël, sans que cette communauté n’ait réellement réussi à s’intégrer au sein de la société.


Haut de page Article rédigé par .A - Source : RFI
 

- Histoire d’avenir : métissage et tolérance
Du lundi 11 au dimanche 24 avril, la 4e édition du festival Histoire d’avenir, organisé par l’association Métisse à Nantes et son collectif, reste fidèle à ces principes : “Se regarder en face, dire plus jamais ça, créer un pont entre le passé et l’avenir

- NOUS PLEURONS UN GRAND HOMME
L‘Amitié judéo-noire a appris avec beaucoup d’émotion le décès du Pape Jean Paul II, véritable pèlerin de la Paix.

- MAN TO MAN, de Regis Wargnier,
avec Joseph Fiennes, Kristin Scott Thomas... En 1870, un anthropologue écossais ramène en Europe deux pygmées qui deviendront des bêtes de foire.Pour lui, ils sont le « chaînon manquant » entre le singe et l'homme.

- "Afrique de l’Ouest regards sur… et paroles de…"
avec la Maison des Citoyens du monde . Du 1er au 24 avril, la Maison des Citoyens du Monde associe pour la 4ème édition de "Regards sur " la Compagnie du Fol Ordinaire pour co-réaliser "Afrique de l’Ouest regards sur… et paroles de…".

- Jacques Chirac célèbre le «dialogue des cultures»
lefigaro.fr (avec AP) 20 juin 2006, (Rubrique Culture)

- QUI EST RAMA YADE?
Elle est née le 13 décembre 1976 à Dakar au Sénégal, d’un père diplomate, secrétaire particulier du Président de la République sénégalaise, Léopold S. Senghor qui la sensibilise à la politique dès son plus jeune âge, et d’une mère professeur d’histoire.

- COMMUNIQUE DE PRESSE DE L'AMITIE JUDEO-NOIRE
L'amitie judeo-noire s'associe a la joie de millions d'hommes et de femmes du fait de l'election cette nuit de Barack Obama a la presidence des Etats-Unis.


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net