Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > Les Juifs Noirs
 
LES JUIFS NOIRS  Imprimer   Envoyer par mail
 


13 mai 2011 / 17h41
- Juifs noirs / afro-palestiniens : un conflit sous-jacent ?

Rédigé par Marah Saday, en réaction à l’article : “A la découverte d’une communauté méconnue : les Afro-palestiniens” publié sur Afrik.com
Il est toujours formidable de croiser ici et là, les conséquences pluriséculaires de brassages culturels, métissages et déplacements de populations. Cet état de fait, nous met souvent au devant de constats ou situations incongrues dans lesquels, l’homme à l’esprit étroit, ne peut que se trouver circonspect. En ce début de 21ème siècle, rien ou presque ne devrait être une surprise car nous vivons sur 21 siècles de guerres, de mensonges, de manipulations et de récupérations. Découvrir l’existence d’une communauté afro-palestinienne, originaire de Tchad, Sénégal, Nigéria et Soudan, vivant en Judée-Samarie avec ses spécificités culturelles et ethniques, reste un hymne à diversité que j’entonne avec joie, dans le mesure où il est une nouvelle preuve du brassage identitaire que seul Israël est capable d’offrir.

Une dimension politique inquiétante
Cependant les pérégrinations prêtées à cette population, tendant vers la confirmation de théories mensongères, ayant pour but la délégitimation des juifs sur leur Terre, me gênent énormément. L’articulation de cette prose nauséabonde atteignant son paroxysme quand l’un des responsable de cette communauté déclare dans l’article ci-joint, être « plus palestiniens que les palestiniens », justifiant ainsi une implication totale dans les « Intifada». Ce non-sens historique ; véritable camouflet aux preuves et archives montrant qu’au moyen-âge déjà, dans les actes commerciaux, les juifs signaient sous la désignation de « palestini » et les arabes de la région sous celle de « muslimi » ;

intrigue sur les buts finaux de cette communauté qui, comble du comble, connaît parfaitement ses origines et vient porter des revendications sur une Terre où sa légitimité n’est en rien comparable à celle des Bnei Israël. « Plus palestiniens que les palestiniens » revient ici à dire « Plus juifs que les juifs » ce dont je doute. Depuis quelques temps, je m’égosille à mettre en avant, le rôle central que l’Afrique jouera dans l’importation du conflit israélo-palestinien, certains prennent cela pour un jeu, et se positionne de manière légère sur le sujet, à ceux là je dis, n’oubliez pas que la force d’Israël réside et résidera toujours dans ses capacités d’anticipation et d’unification. Et les revendications de cette communauté afro-palestinienne sont sans équivoque à ce sujet, j’invite tout un chacun à se questionner sur le tenant et les aboutissant de telles postures.

La position des Juifs d’Afrique et des africains Juifs : Le M.S.A.
Le Mouvement Sioniste Africain, ayant vu le jour en Mars 2011 et actuellement en pleine phase de coordination avec les instances administratives juives et africaines, de par ses missions dans toute l’Afrique sub-saharienne participe à ces phases d’anticipation, d’unification mais aussi de réparation :
-Travailler étroitement avec les pays d’Afrique noire membres de l’ONU, pour qu’ils aient un positionnement juste face aux résolutions onusiennes discriminant Israël et/ou la légitimité de ses actions.

-Faire opposition politiquement, socialement, économiquement, culturellement et idéologiquement à l’antisémitisme et l’antisionisme expansionniste de certains régimes.
-Défendre Israël (politiquement, socialement, économiquement, culturellement) en Afrique noir et au sein des communautés d’Afrique noir en diaspora.
-Protéger Israël politiquement, socialement, économiquement, culturellement et idéologiquement et contre toutes nouvelles menaces possibles.
- Isoler et combattre de manière idéologique les thèses et les actions des groupuscules menaçant la pérennité d’Israël.
- Aider à la préparation de la future génération des leaders africains pro-israéliens.
- Surveiller les votes des sénateurs/députés africains concernant les affaires liées de près ou de loin à Israël et les informer sur les relations israélo-africaines.
- Coordonner et orienter les donations des sponsors juifs pour les candidats aux élections en Afrique.
- Aider les communautés juives d’Afrique connues reconnues ou dénombrées à se structurer et à se pérenniser.

- Soutenir Israël dans ses initiatives sociales, culturelles et économiques en Afrique noir.
Notre arme par excellence reste une volonté ferme de mettre fin, habilement, à toutes formes de désinformation, en proscrivant toutes formes de violence et d’intolérance car nous n’arriverons à rien en faisant le jeu de ceux qui veulent notre destruction. Mais nous nous lèverons automatiquement contre construction mensongère mettant Israël en porte-à-faux. Et la publication récente de cette article intitulé «A la découverte d’une communauté méconnue : les afro-palestiniens » montre que ce sujet est plus que d’actualité et tend à la rester. Suivez les étapes d’évolution du M.S.A. et soutenez-nous via ce lien Facebook.

Par Marah SADAY
Marah Saday est Porte Parole du Parti Socialiste Congolais/Sécr. Nat. Chargé de l’éducation, Candidat à la députation à Kinshasa (RD. Congo), Président et Fondateur du Mouvement Sioniste Africain, Président et Fondateur de Ki-Tissa (Le mouvement des jeunes congolais de la diaspora).



Haut de page Article rédigé par .A - Source : JSSnews
 

- Juifs d’Ouganda, l\'improbable voyage
Mardi 30 novembre 2010 2 30 /11 /2010

- LES JUIFS NOIRS DU NIGERIA EN TRAIN DE PRIER
rendez-vous sur ce lien et admirez leur ferveur

- Israël se mobilise pour l\'immigration des derniers Falash Mura d’Ethiopie
dimanche 21 novembre 2010, par Antoinette Bremond


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net