Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > A L'AFFICHE
 
A L'AFFICHE  Imprimer   Envoyer par mail
 


29 aôut 2012 / 16h21
- Forbes : les trois Africaines les plus puissantes du monde

Le magazine économique américain Forbes organise chaque année un classement des cent femmes les plus puissantes du monde.
Pour l’édition 2012, trois Africaines figurent au classement. Voici un petit tour d’horizon de ces « super women ».

La présidente du Malawi, Joyce Banda, est la femme africaine la mieux classée par le magazine Forbes. Elle figure en 71e position dans le Top 100. Quatrième chef d’Etat de cette petite République, Joyce Banda a été élue en avril. Agée de 62 ans, c’est une militante de la cause féministe et une éducatrice confirmée. Elle a également été vice-présidente du pays en 2009, après avoir occupé le poste de ministre des Affaires étrangères, et celui de ministre de la Femme et l’Enfance. Le grand public la connaît pour son combat contre la criminalisation de l’homosexualité et son refus d’accueillir au Malawi le président soudanais Omar el-Béchir, sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI).

Ngozi Okonjo-Iweala (57 ans), la ministre des Finances du Nigeria, arrive en 81e position. Combattante acharnée contre la corruption, elle est entre autres connue pour avoir libéralisé l’économie nigériane et contribué à son rapprochement avec les Etats-Unis. Enfin, elle a permis l’effacement, par les créanciers du Nigeria, d’une dette de 18 milliards de dollars. Numéro deux de la Banque mondiale de 2007 à 2011, elle avait disputé la présidence de cette institution à l’Américano-Coréen Jim Yong Kim au mois d’avril. Un combat qu’elle a finalement perdu malgré ses compétences, reconnues par de nombreux économistes.

Enfin, la présidente libérienne, Ellen Johnson Sirleaf (73 ans), occupe le 82e rang du classement. A la tête du pays depuis janvier 2006, c’est une économiste formée aux Etats-Unis. Sortie de l’ombre lors de l’élection présidentielle, en battant le ballon d’or africain Georges Weah, elle est surtout la première femme élue au suffrage universel à la tête d’un Etat africain. Prix Nobel de la Paix en 2011, elle avait été réélue, malgré les controverses, à la présidence de la République quelques jours plus tard.

L’an dernier, elles étaient quatre à faire partie du prestigieux classement. Ainsi, si Ellen Johnson Sirleaf et Ngozi Okonjo-Iweala étaient déjà citées, Maria Ramos, patronne du groupe de banques sud-africaines Absa, filiale de Barclays, et Nonkululeko Nyembezi-Heita, à la tête d’ArcelorMittal en Afrique du Sud, y figuraient également.

Avec des critères comme l’argent, la présence dans les médias et l’influence politique, le classement Forbes, bien que prestigieux, peut être contesté. Adoptant de plus un point de vue occidental, surtout américain, il n’offre ainsi qu’une certaine vision du monde. Une vision qui ne saurait bien sûr remettre en question l’importance de certaines femmes africaines, comme par exemple Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine, ou encore Fatou Bensouda, Procureure de la CPI.

Thierry Barbaut
Source: www.afrik.com


Haut de page Article rédigé par .A - Source : www.afrik.com
 

- Histoire d’avenir : métissage et tolérance
Du lundi 11 au dimanche 24 avril, la 4e édition du festival Histoire d’avenir, organisé par l’association Métisse à Nantes et son collectif, reste fidèle à ces principes : “Se regarder en face, dire plus jamais ça, créer un pont entre le passé et l’avenir

- NOUS PLEURONS UN GRAND HOMME
L‘Amitié judéo-noire a appris avec beaucoup d’émotion le décès du Pape Jean Paul II, véritable pèlerin de la Paix.

- MAN TO MAN, de Regis Wargnier,
avec Joseph Fiennes, Kristin Scott Thomas... En 1870, un anthropologue écossais ramène en Europe deux pygmées qui deviendront des bêtes de foire.Pour lui, ils sont le « chaînon manquant » entre le singe et l'homme.

- "Afrique de l’Ouest regards sur… et paroles de…"
avec la Maison des Citoyens du monde . Du 1er au 24 avril, la Maison des Citoyens du Monde associe pour la 4ème édition de "Regards sur " la Compagnie du Fol Ordinaire pour co-réaliser "Afrique de l’Ouest regards sur… et paroles de…".

- Jacques Chirac célèbre le «dialogue des cultures»
lefigaro.fr (avec AP) 20 juin 2006, (Rubrique Culture)

- QUI EST RAMA YADE?
Elle est née le 13 décembre 1976 à Dakar au Sénégal, d’un père diplomate, secrétaire particulier du Président de la République sénégalaise, Léopold S. Senghor qui la sensibilise à la politique dès son plus jeune âge, et d’une mère professeur d’histoire.

- COMMUNIQUE DE PRESSE DE L'AMITIE JUDEO-NOIRE
L'amitie judeo-noire s'associe a la joie de millions d'hommes et de femmes du fait de l'election cette nuit de Barack Obama a la presidence des Etats-Unis.


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net