Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 
LES GRANDS HOMMES AFRICAINS, ANTILLAIS ET JUIFS ANTI-RACISTES  Imprimer   Envoyer par mail
 


15 mars 2006 / 02h31
- René Cassin (1887 - 1976)

Surnommé “l'homme des droits de l'homme”, René Samuel Cassin fut le “père spirituel” et le rédacteur principal de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée par l'O.N.U en 1948.
Gravement blessé durant la première guerre mondiale, il dénonce l'incohérence des conflits et fonde en 1918 l'union des anciens combattants comptant plus d'un million d'adhérents. Membre de la délégation française à la Société Des Nations en 1924, il participe à la création de l'Union Européenne n'ayant plus désormais qu'un seul dessein : concrétiser ses propensions humanitaires et « effacer toute frontière entre les hommes, reconnaissant à chacun d'entre eux les mêmes droits inséparables à la dignité d'être ». Plus proche des êtres que des idéologies, ce juriste hors pair participe à la vie politique de son pays comme un internationaliste, soucieux de mener sa mission d'humaniste à travers la défense des droits fondamentaux des individus. Ce faisant, dès la montée du nazisme, il énonce déjà comment les nations pourront rétablir une Paix durable.

A l'appel du général de Gaulle, René Cassin se rend à Londres pour rédiger les textes légaux de son gouvernement naissant et participe aux négociations franco-britanniques. Alors qu'il préside le comité juridique du gouvernement provisoire, il donne de nombreuses conférences aux quatre coins du monde et entreprend des missions académiques en tant que délégué français à l'U.N.E.S.C.O dont il fut, d'ailleurs, l'un des principaux inspirateurs. C'est ainsi qu'il poursuit sans relâche sa mission internationale devenant bientôt le président de la Commission des Droits de l'Homme des Nations Unies. Bref, il serait bien long d'énumérer toutes les responsabilités attribuées à René Cassin tant les manifestations de son engouement pour l'avènement d'une Paix durable furent innombrables... Et c'est à l'âge de 60 ans, après une longue carrière consacrée à la justice et à la défense de la dignité humaine, que René Cassin participe à l'élaboration de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme : fruit sublime de l'union de ses connaissances juridiques, de son humanisme éloquent et de sa maturité spirituelle. « Cette déclaration, dit-il, se présente comme la plus vigoureuse, la plus nécessaire des protestations de l'humanité contre les atrocités et les oppressions dont tant de millions d'êtres humains ont été victimes à travers les siècles ».
Aussi, pour son action en faveur du « respect des droits de l'homme sur le plan mondial », le comité Nobel d'Oslo lui attribue en 1968 le prix Nobel de la Paix.

Un être plein d'énergie, d'intelligence et d'humanité qui dans sa déclaration d'Amour à l'humanité a transmis aux nations une Parole de Vie universelle et, par-là, un véritable “instrument” de Paix. Mais « à présent que nous possédons un instrument capable de soulever ou adoucir le fardeau d'oppression et d'injustice dans le monde, déclare René Cassin, nous devons apprendre à l'utiliser ». Car, lorsque toutes les nations feront de cette déclaration le fondement de leur politique, la fraternité et la Paix seront alors possibles.

Pascale
www.amba-ottawa.fr/presse/droits/
Lectures conseillées :

>> La contribution francaise à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'homme : René Cassin et la Commission consultative des droits de l'homme - Eric Pateyron

>> René Cassin : Prix Nobel de la paix, 1887-1976 : père de la Déclaration universelle des droits de l'homme - Marc Agi
>> Rene cassin (1887-1976). Une pensee ouverte sur le monde moderne. Hommage aux prix nobel de la paix68
http://www.fraternet.com/magazine/etre3012.htm


Haut de page Article rédigé par Y.M - Source : http://www.fraternet.com/magazine/etre3012.htm
 

- Ton beau capitaine de Simone Schwarz-Bart
Editions du Seuil (1 octobre 1987) Collection : Theatre

- In Praise of Black Women: Modern African Women
de Simone Schwarz-Bart (Auteur), Andre Schwarz-Bart (Auteur), Rose-Myriam Rejouis (Traduction) Modus Vivendi Publishing (31 mars 2003)

- In Praise of Black Women: Heroines in the Slavery Era
de Simone Schwarz-Bart (Auteur), Andre Schwarz-Bart (Auteur), Rose-Myriam Rejouis (Traduction) University of Wisconsin Press (30 septembre 2002)

- In Praise of Black Women: Ancient African Queens
de Simone Schwarz-Bart (Auteur), Rose-Myriam Rejouis (Traduction), Val Vinokurov (Traduction) University of Wisconsin Press (31 mars 2001)

- Le Dernier des Justes d'André Schwarz-Bart
Editions du Seuil, 1959

- La Mulatresse Solitude d'André Schwarz-Bart
Editions du Seuil, 1972

- Ti-Jean L'Horizon de Simone Schwarz-Bart
Editeur : Seuil (2 février 1998), Collection : Points

- Pluie et vent sur Télumée Miracle de Simone Schwarz-Bart
Editions du Seuil (15 mars 1995), Collection : Points


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net