Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > Génocides juifs/génocides noirs
 
GÉNOCIDES JUIFS/GÉNOCIDES NOIRS  Imprimer   Envoyer par mail
 


25 mars 2007 / 00h31
- Mémoire, Justice, et Soutien aux Rescapés

L’Association Ibuka France organise : Un colloque européen sur le génocide des Tutsi du Rwanda le Vendredi 30 mars 2007 En colaboration avec les sections Ibuka de Belgique, Hollande, Rwanda et Suisse
Commémoration
du génocide des Tutsi
le
Samedi 7 avril 2007
Au 62, rue Marcadet Paris 18
e
Métro ligne 4 : station Marcadet Poisonniers
Paris - France
Avec le soutien et la participation du Ministère Rwandais de la Jeunesse, des Sports et de la
Culture, Médecins du Monde, Union des Étudiants Juifs de France, Centre Simon Wiesenthal,
Étude sans Frontières, SOS Racisme, Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de
France, Comité de Défense de la Cause Arménienne, NOR SEROUND, UNESCO

Page 2
1- Le pourquoi du Colloque
Il y a treize ans, l’État rwandais décidait d’exterminer une partie de son peuple. En
trois mois, d’avril à juillet 1994, près d’un million de personnes furent massacrées.
Leur crime : être tutsi ou avoir exprimé leur opposition au projet génocidaire.
Pour accomplir cette tâche, les cadres de l’État, les forces armées et la police, les
services administratifs et la population organisée en milice furent mobilisés par une
propagande de haine relayée par les moyens de communication modernes, notamment
la célèbre radio RTLM (Radio Télévision Libre des Mille Collines).
Aujourd’hui, les survivants confrontés à des blessures physiques et morales mal ou
jamais soignées, à l’insécurité, à la pauvreté et à l’indifférence, ont le sentiment de
vivre une nuit qui n’en finit pas.
Dans le cadre de la 13ème commémoration du génocide des Tutsi, l’Association
Ibuka- Section France, en collaboration avec Ibuka-Rwanda et les sections Ibuka-
Belgique, Hollande et Suisse, organise un colloque afin de réfléchir sur la condition
des rescapés.
Notre but n’est pas seulement d’être témoins de leurs cauchemars. Nous ferons
également le point sur ce qui a été fait pour panser leurs blessures et nous réfléchirons
sur un programme d’action pour mettre fin à leur isolement, leur assurer l’accès au
logement, aux soins de santé et à l’éducation.
C’est dans cette perspective que nous avons souhaité croiser l’expérience rwandaise
avec celle des rescapés des autres génocides du XXème siècle.
Les associations Ibuka de Belgique, de France, de la Hollande, du Rwanda et de la
Suisse souhaitent d’ores et déjà la bienvenue à chacun de vous.
Votre participation est vivement souhaitée.
Le Comité d’organisation
Vos contacts:
Marcel kabanda, Ibuka France
e-mail: marcelkabanda@orange.fr
Tél : 06 98 16 01 83
Ildephonse Ngaruye, Ibuka France
e-mail : ingaruye@wanadoo.fr
Tél : 06 83 89 17 99

Page 3
Le Programme
I. 9h45 : Accueil des invités
Mot d’introduction :
• Le génocide des Tutsi du Rwanda : rappel historique et analyse des conséquences :
Marcel Kabanda (Président d’Ibuka France)
II. 10h-12h : Génocide et rescapés
Modérateur : Michel Gakuba, Président Ibuka Suisse
• Être rescapé : entre victime et témoin de l’Histoire : Richard Rechtman, Psychiatre
spécialiste du Cambodge
• Rwanda, 13 ans après le génocide : les rescapés du Rwanda en situation précaire :
Théodore Simburudali, Président Ibuka Rwanda
• Rescapé du génocide : une victime de « crimes qu’on ne peut ni juger ni pardonner » :
Joël Hubrecht, Professeur à l’Institut des Hautes Études sur la Justice
• De la destruction des Arméniens (1909) à celle des Tutsi du Rwanda (1994).
Comparaison : «Au milieu des ruines» de Zabel Essayan et «Dans le nu de la
vie» de Jean Hatzfeld» : Liliane Daronian, Responsable de la Bibliothèque de
recherches africaines, Université Paris 1- CEMAF
12h : Pause déjeuner
III. 13h-15h : Histoires de rescapés et Regards croisés
Modérateur : Placide Kalisa, Président Ibuka Belgique
• Les humanitaires face aux massacres : l’exemple du Comité international de la
Croix-Rouge : Daniel Palmieri , Chargé de recherches historiques - Archives du
CICR à Genève
• La vie et la place des survivants de la Shoah dans l’Europe d’après-guerre : Richard
Odier , Secrétaire Général du Centre Simon Wiesenthal - Europe
• La longue marche vers la reconnaissance du génocide arménien : Harout
Mardirossian, Président du CDCA ( Comité de Défense de la Cause Arménienne)
• Les obstacles à la reconnaissance en France du génocide des Tutsi du Rwanda :
la question du négationnisme : Patrick de Saint-Exupéry, journaliste au Figaro,
auteur de « L’inavouable »
15h : Pause
IV. 15h15-16h30 : Bilan critique des actions de réhabilitation des
rescapés au Rwanda
Modérateur : Alain Ngirinshuti, Vice Président Ibuka France
• L’Etat Rwandais face à l’épreuve de la question des rescapés (FARG/GACACA) :
François Xavier Ngarambe, ancien Président Ibuka Rwanda
• L’expérience de Médecins du Monde : « Les responsables du projet - Comité de
pilotage/Ibuka France »

Page 4
• TPIR et réparation: la place des victimes: Yann Jurovics, ENS, Maître de conférence
des Universités et Ancien Juriste près de la Chambre d’appel du TPIR.
16h30 : Pause
V. 16h45-18h45 : Une table à ronde autour de trois questions
Modérateur : Ildephonse Ngaruye, Secrétaire Général Ibuka France
Synthèse de la journée : Bernard Patureau (Secrétaire Général Adjoint d’Ibuka France )
• Identification des besoins : Benoît Kaboyi, Secrétaire Exécutif Ibuka Rwanda
• Identification de projets : les Membres ESF/Hélène Dumas/David Hazan
• Recommandations
VI. 18h45 : Mot de clôture et communiqué de presse
• Remerciement : Marcel Kabanda
• Communiqué de presse : Serge Farnel et Bernard Patureau
2- Programme de la Commémoration du 13
e
anniversaire
du génocide des Tutsi à Paris le 7 Avril 2007 de 14 à 22h00
De 15h à 17h00
• Rassemblement à la Place de la Fontaine des Innocents à Châtelet.
Métro Ligne 4 ou RER B, D, sortie Les Halles
sur le thème du «Devoir de mémoire : du plus jamais ça !!!»
• Mots de solidarité de :
• Alexis Govciyan, Président du CCAF (Conseil de Coordination des
organisations Arméniennes de France)
• Dominique SOPO , Président de SOS Racisme
Recueillement/Veillée
Adresse : 62, Rue Marcadet , Métro Ligne 4 : Station Marcadet Poissonniers
18h00 Accueil par le maître des cérémonies
18h15 Mot d’ouverture prononcé par le Vice-Président d’IBUKA France
18h30 Cérémonie de Guterekera (Communion avec les morts) + Recueillement,
Poèmes, paroles de mémoire, offrande de fleurs et bougies en souvenir des
morts, accompagnés de chants
19h00 Écoute et partage de la parole du rescapé, poèmes et chants de recueillement
entre les différents témoignages
20h45
Mots de solidarité par des invités
21h15 Mot de clôture par le Président d’IBUKA France
21h15-22h00
Verre de l’amitié




Haut de page Article rédigé par Y.M - Source : ibuka france
 

- Kofi Annan : « Plus une seconde à perdre pour sauver le Darfour ! »
Par Kofi Annan * 19 mai 2006, (LE FIGARO) « Je compte sur le soutien de tous les Etats membres de l’ONU, notamment de ceux qui siègent au Conseil de sécurité »


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net