Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > A L'AFFICHE
 
A L'AFFICHE  Imprimer   Envoyer par mail
 


5 janvier 2009 / 10h24
- Simone et André Schwarz-Bart titulaires du prix Carbet de la Caraibe 2008

LE PRIX CARBET 2008, est présidé par Edouard Glissant
La 19e édition du prix Carbet de la Caraïbe a été décerné,a été décerné, vendredi soir à l'hôtel de la Région Ile de France, à Simone Schwarz-Bart et à son époux, André Schwarz-Bart, à titre posthume « pour la beauté douloureuse de leur œuvre particulière et la réussite de leur œuvre commune ».
La 19e édition du prix Carbet de la Caraïbe a été décerné,a été décerné, vendredi soir à l'hôtel de la Région Ile de France, à Simone Schwarz-Bart et à son époux, André Schwarz-Bart, à titre posthume « pour la beauté douloureuse de leur œuvre particulière et la réussite de leur œuvre commune ».
Ernest Pépin, juré du prix Carbet, a rendu hommage « au couple littéraire, incendié de solitude et qui fît de la Guadeloupe une terre palimpseste où les contes ne meurent pas ». Simone Schwarz-Bart a évoqué ce prix tel « un îlot habité par des individus aux mémoires mêlées, habité par des individus placés et déplacés par des gens dont on dit qu'ils sont de toutes couleurs et qui sont poreux au souffle de la terre ». « Je vous suis reconnaissante de le recevoir pour nous deux qui sommes un pour longtemps. » ; « Après son Goncourt, André est allé vivre en Guyane chez son frère, Serge Patient, puis en Martinique auprès d'Alex Bertrand, puis il passa à Paris, ou il signa le manifeste des 121, et finalement en Afrique. Le premier livre qu'il a écrit, après le Dernier des justes, a été Un plat de porc aux bananes vertes. Ce n'est pas ce qu'on attendait de lui et il s'est coupé de sa communauté, puis il a écrit La Mulâtresse Solitude, et là , il s'est coupé de sa deuxième communauté. Il était en avance et l'a payé très cher : traversée du désert et 100 ans de solitude. Ce prix rompt la solitude. Nous sommes de nouveau visibles, de nouveau, camarades ! ".Le premier à briser cette solitude fût Senghor qui a vu qu'André Schwarz-Bart avait posé justement « la problématique de la symbiose des races et des civilisations nécessaire à l'universel ».
________________________________________

Elle a dit
Simone Schwarz-Bart : « Il y a tout simplement la reconnaissance de cet homme qui a voué toute sa vie à ce combat, la reconnaissance de cet homme comme faisant partie des nôtres. C'est cela qui est important, qui est capital pour moi. C'est un prix qui m'a été remis mais moi je l'adresse d'abord à lui puisqu'il n'est pas là. »
http://www.edouardglissant.com/actualites.html




Haut de page Article rédigé par E.Y - Source : edouard glissant
 

- Histoire d’avenir : métissage et tolérance
Du lundi 11 au dimanche 24 avril, la 4e édition du festival Histoire d’avenir, organisé par l’association Métisse à Nantes et son collectif, reste fidèle à ces principes : “Se regarder en face, dire plus jamais ça, créer un pont entre le passé et l’avenir

- NOUS PLEURONS UN GRAND HOMME
L‘Amitié judéo-noire a appris avec beaucoup d’émotion le décès du Pape Jean Paul II, véritable pèlerin de la Paix.

- MAN TO MAN, de Regis Wargnier,
avec Joseph Fiennes, Kristin Scott Thomas... En 1870, un anthropologue écossais ramène en Europe deux pygmées qui deviendront des bêtes de foire.Pour lui, ils sont le « chaînon manquant » entre le singe et l'homme.

- "Afrique de l’Ouest regards sur… et paroles de…"
avec la Maison des Citoyens du monde . Du 1er au 24 avril, la Maison des Citoyens du Monde associe pour la 4ème édition de "Regards sur " la Compagnie du Fol Ordinaire pour co-réaliser "Afrique de l’Ouest regards sur… et paroles de…".

- Jacques Chirac célèbre le «dialogue des cultures»
lefigaro.fr (avec AP) 20 juin 2006, (Rubrique Culture)

- QUI EST RAMA YADE?
Elle est née le 13 décembre 1976 à Dakar au Sénégal, d’un père diplomate, secrétaire particulier du Président de la République sénégalaise, Léopold S. Senghor qui la sensibilise à la politique dès son plus jeune âge, et d’une mère professeur d’histoire.

- COMMUNIQUE DE PRESSE DE L'AMITIE JUDEO-NOIRE
L'amitie judeo-noire s'associe a la joie de millions d'hommes et de femmes du fait de l'election cette nuit de Barack Obama a la presidence des Etats-Unis.


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net