Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > Convergences Juifs-Noirs
 
CONVERGENCES JUIFS-NOIRS  Imprimer   Envoyer par mail
 


10 mai 2009 / 12h13
- UN VIEUX SOUVENIR DE VILLENEUVE D'ASCQ

Garrigues-Ste-Eulalie, 06/05/09 Bonsoir cher Sewa,
Vous êtes un Frère: tous les enfants de vodúnsi sont mes frères et mes sœurs.
J'ai bien reçu vos envois; le texte de Monsieur Maurice Dorès a beaucoup
retenu mon attention et je puis affirmer que c'était dans le contexte de
la coopération avec l'Israël, dès le début des indépendances en Afrique,
qu'était parti un de mes cousins dont les enfants étaient venus me voir
à Paris. J'ignore où en sont ces coopérations, mais ma conviction était
et demeure que l'Afrique francophone y aurait gagné : à ma connaissance,
il n'y a pas eu d'impérialisme israélien en Afrique; quant à la France,
la politique de la FrançAfrique que je combats travaille à des
immigrations vers les USA: (quantités de Béninois y sont devenus
citoyens américains), l'Allemagne, l'Italie,etc.

Je connais l'Ouganda et me souviens de l'efficacité de l'Armée
israélienne à une époque donnée de l'histoire: l'aéroport d' Entebbé
était l'œuvre des ingénieurs israéliens.

En ce qui concerne l'Amitié Judéo-Noire et ses liens avec certaines
organisations politiques, j'ai retenu le nom de mon compatriote Patrick
Lozès que je connais moins que son frère Guillaume qui a consacré sa
thèse de doctorat à un des aspects de mes œuvres (cf. extraits sur mon
site: www.obhelyquenum.com ).
Des problèmes de santé de ma femme et...les miens aussi nous obligent à
Partir pour Paris le 11 mai; notre séjour dépendra de la durée de
l'hospitalisation de ma femme; à Paris, je reverrai certainement un de
mes amis juifs à qui j'avais accordé une interview parue dans la revue
Le Maillon de la chaîne maçonnique n°101; comme il a des liens très
solides et de longue date avec l'Afrique où il va assez souvent, je ne
manquerai pas de lui parler de l'Amitié judéo-noire; l'intégralité de
l'interview que lui avais accordée est en ligne sur mon site (cf.
rubrique INTERVIEWS).

Depuis quand êtes-vous à Villeneuve d'Ascq? J'y étais l'hôte de
l'Association des Béninois, dont le président en exercice était le
professeur d'Almeida; l'un de mes compatriotes était, je crois,
conseiller municipal.

Très cordialement.

Olympe BHÊLY-QUENUM.


Haut de page Article rédigé par E.Y - Source : Olympe BHÊLY-QUENUM
0
 

- COLLOQUE Le visage. La rencontre de l’autre
Dimanche 10 octobre 2010 15h à 18h au Collège des Bernardins

- Monde noir, Monde juif , rencontres, émancipation
communication de Philippe Boukara, maître de conférences à l’I. E.P. de Paris


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net