Le sommaire  
 
Juifs et Noirs minoritaires en Occident
Convergences Juifs-Noirs
Traces juives en Afrique
Les Juifs Noirs
Les Hebreux Noirs
A L'AFFICHE
Peuples en esclavage
Génocides juifs/génocides noirs
Immigrations juives/immigrations noires
colonisation et peuples colonisés, expatriés
Les grands hommes Africains, Antillais et Juifs anti-racistes
 

  La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

  Le Courrier  
 
>Voir 
 

  Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > Traces juives en Afrique
 
TRACES JUIVES EN AFRIQUE  Imprimer   Envoyer par mail
 


26 juin 2009 / 14h02
- Une fête africaine au coeur de la diplomatie israélienne.

Ils sont venus, ils sont tous là... Non, ils ne sont pas venus pleurer la mamma... Mais fêter la Maman ! La terre mère comme on aime l'appeler!
L'Afrique était en fête hier en Israël, au moment même ou 122 pays fêtaient la musique. Pour l'occasion, le Ministère israélien des Affaires Etrangères avait mis les petits plats dans les grands.
Au programme de la soirée, des discours, de la musique et... De la nourriture africaine!
Commençons par les discours. A la tribune, on a pu voir défiler le Directeur Général de la branche Afrique du MFA (abréviation anglophone pour parler du Ministère). Puis le Directeur du département MASHAV (l'Agence Israélienne de Coopération Internationale). Suivi du Ministre des infrastructures, Uzi Landau (le second de Lieberman, se dernier n'ayant pu être présent). Ensuite, parmi la ribambelle d'ambassadeurs africain, seul le représentant de l'Ethiopie à pris la parole pour un discours d'une dizaine de minute. Un discours ou il à chaleureusement au nom des ses confrères présents dans la salle, salué la réussite d'Israël, ou il à remercier Jérusalem pour l'aide gratuite, constante et non-politique de l'Etat Hébreu pour ces nations et ou il a émis un voeux de paix pour que Jérusalem puisse enfin devenir une ville sereine.
Pendant cette soirée, des délégations de tout le continent africain étaient représentés. On a parlé de l'Ethiopie, mais on pourrait rajouter la Sierra Leone, la Côte d'Ivoire, le Nigéria, le Niger, le Bénin, les Seychelles, la Namibie, la Guinée, le Mali, Madagascar ou encore le Kenya (entre autres!). Beaucoup de diplomates donc... Mais aussi plusieurs centaines de personnes ayant reçu de l'aide de la part de MASHAV et venant rendre hommage à Israël et à ses habitants. Tous ont en mémoire les cours donnés gracieusement par Israël sur l'agriculture, la médecine, les nouvelles technologies... Mais pas seulement les cours, le matériel aussi puisque MASHAV a offert un nombre incalculable d'hopitaux, de dispensaires, d'école, l'ordinateur, d'ordinateur pour le goutte à goutte de l'eau, etc... Hier, ils étaient là pour faire la fête avec Israël.
Côté musique l'organisation était particulièrement excellente. On a pu écouter quelques titres de cette tribu israélienne qui se fait appeler les "noirs hébreux". Ils ne sont pas juifs. Ce sont tous des immigrants de Chicago (pour la plupart) qui vivent dans le Néguev... Et qui se considèrent comme étant les descendants des hébreux. Leur musique à littéralement fait trembler les murs de la salle de réception. Au rythme d'un djumbé bien "détendu", la meneuse du groupe à interprété des morceaux de sa composition en français, anglais et hébreu. La dernière chanson, intitulé "rain" (pluie), à soulevé la salle pour une standing ovation digne des plus grands concerts des Stones ou des Beattles. Du grand art!
La troisième partie de cette soirée était consacré à un repas. A des repas. Au menu, un buffet géant avec des spécialités culinaires venus de toutes l'Afrique:
Le pain au goût de bière venu d'Ethiopie, du poulet mariné dans une sauce affreusement relevé, du riz façon ivoirienne. Autant de plats délicieux que plusieurs centaines de personnes ont pu déguster le temps d'une soirée entre amis. Entre frère.
Cette journée de l'Afrique est devenue une tradition en Israël. Tous les ans, à la même date, les ambassadeurs et quelques citoyens du continent africain sont conviés pour cette soirée fraternelle ou la politique se fait oublier l'espace de quelques heures pour laisser place à un vrai moment de bonheur.
Pour moi, c'était ma première soirée Africaine du Ministère. Et j'espère simplement avoir la chance d'y être également convier pour toutes les autres années à venir.
Et subitement, une question me vient. Quel autre pays a également célébré l'Afrique hier ?.. Ah... Si seulement il y en avait eu d'autres!

Source : JSS


Haut de page Article rédigé par E.Y - Source : JSS
 

- Les Juifs du Mali,
par Jacob Oliel


© Amitiejudeonoire.com 2005 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net